L’avenir sur Internet des petits libraires est-il menacé ?

Le fondateur de Bibliosurf, pionnier de la librairie indépendante en ligne, craint pour l’avenir. Il met en cause le nouveau système de référencement de Google.

Dans la nature, le panda est une espèce en voie de disparition. Sur Internet, c’est lui – ou plus exactement Google Panda – qui pourrait être à l’origine de plusieurs disparitions : celles de librairies indépendantes en ligne, dont Bibliosurf. Le créateur de cette dernière envisagerait d’ailleurs, selon Télérama, une fermeture à la fin de l’année, si la situation ne s’améliore pas.

Google Panda, c’est le nouvel algorithme développé par le moteur de recherche pour améliorer le référencement. Son objectif ? Eliminer des meilleurs résultats les sites Internet au contenu trop pauvre ou qui font simplement du copier-coller d’autres sites. Parmi les premières (et principales) victimes, on retrouve les comparateurs de prix.

40 % de trafic en moins

Mais selon le fondateur de Bibliosurf, Bernard Strainchamps, Google Panda a aussi grandement mis en danger la survie de sa librairie en ligne : Bibliosurf accuserait ainsi une baisse de 40 % de ses visiteurs depuis l’arrivée en France du nouvel algorithme, courant août. Une dégringolade absolument catastrophique, puisque « 70 % du chiffre d’affaires (CA) est généré par des occasionnels qui effectuent une recherche sur Google ».

Pourtant, Bernard Strainchamps ne ménage pas sa peine pour trouver des solutions. Mais même mettre en avant les interviews d’écrivains ou les chroniques de livres – c’est-à-dire le contenu propre au site, qui vient enrichir la notice de base de chaque livre – ne semble pas produire ses effets : Google Panda a toujours l’air de préférer les « grands », tels Amazon ou la Fnac. Oui, comme l’écrit Christine Ferniot, « le pessimisme est de mise »…

(d’après Télérama)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.