La lecture rend les gens plus empathiques

Une étude scientifique américaine vient d’établir cette conclusion après avoir observé l’activité cérébrale de plusieurs personnes ayant lu des romans.

Pourquoi s’ennuyer  à lire un livre ? Parce que se plonger dans la lecture d’un roman modifie notre activité cérébrale et nous rend plus sensibles aux autres et à leurs problèmes. Du moins, c’est la conclusion d’une étude menée par des psychologues américains, issus de l’université de Washington.

De « nouveaux chemins neuronaux »

Les chercheurs ont fait cette découverte en analysant l’activité cérébrale de volontaires, enregistrée au moment où ils étaient en train de lire un livre. Selon eux, le lecteur « simule mentalement chaque nouvelle situation rencontrée au cours d’un récit », rapporte l’éditrice Gail Rebuck dans les colonnes Guardian.  Le cerveau associerait ensuite ces situations avec les expériences de la vie réelle, pour créer « une nouvelle synthèse mentale » et de « nouveaux chemins neuronaux ».

Autre élément : peu importe le support (imprimé ou numérique), la lecture doit permettre de combattre les effets de plus en plus nocifs d’Internet et des nouvelles technologies sur notre cerveau. « Les livres ouvrent des canaux d’émotion, d’imagination, etc. qui égalent, et prolongent, ceux du Web, résume plus loin la directrice générale des éditions Random House au Royaume-Uni. Ils contribuent aussi à renforcer notre conscience de nous-mêmes. »

(d’après The Guardian)

Partagez cet article

3 thoughts on “La lecture rend les gens plus empathiques

  1. Pingback: Empathie Compassion Altruisme by ccesetti - Pearltrees

  2. Pingback: [16/01-22/01] Dans la presse cette semaine… | Un Oeil, des Mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.