Harlan Coben publie un même roman pour 2 publics : adultes et adolescents

« Il y a beaucoup de littérature pour les jeunes adultes, très intéressante, comme Harry Potter, Twilight, Hunger Games… avec des histoires fantastiques, mais pas le type de livres que j’écris : des thrillers palpitants qui vous font rester éveillé toute la nuit ». Partant de ce constat, Harlan Coben a décidé d’écrire un roman pour les adolescents. L’écrivain américain se lance à la conquête de ces nouveaux lecteurs avec son dernier thriller A découvert, dont le héros est un jeune inspiré en partie par ses propres enfants. Il est en effet le père de quatre adolescents, âgés de 11, 13, 15 et 18 ans. La version française de ce livre, qui met en scène Mickey Bolitar, le neveu de son célèbre héros Myron Bolitar, vient de paraître en deux romans, l’un pour les adultes au Fleuve noir, l’autre pour les jeunes adultes chez Pocket jeunesse.

« J’ai écouté aux portes »
« J’avais envie d’écrire un livre que mes enfants et leurs amis puissent lire », raconte l’écrivain, qui souhaitait également voir « les parents et les enfants lire le même livre et en parler les uns avec les autres. Alors, comme dans mon dernier livre Haute tension, dans lequel Myron Bolitar est le héros, j’avais introduit son neveu, je me suis dit qu’il avait encore des tas d’histoires à raconter ». Pour être certain de plaire aux adolescents, l’écrivain, dont les romans sont traduits dans 41 pays et se sont vendus à environ 50 millions d’exemplaires à travers le monde, a appliqué une méthode très simple : s’inspirer de ses propres enfants et de leurs amis. « Oui, j’ai écouté aux portes, comme ils pourront s’en apercevoir dans certaines pages. Désolé ! », écrit-il dans ses remerciements. C’est le cas, par exemple, dans la façon dont le personnage de Spoon va rencontrer Mickey, « c’est mot pour mot l’histoire qui est arrivé à mon fils », explique Harlan Coben qui a pris des notes et les a retranscrites « telles quelles » dans son livre. L’auteur de 50 ans a également puisé des idées dans ses propres souvenirs d’adolescent. Et il était visiblement très inspiré, car A découvert n’a nécessité que trois à quatre mois de travail. « C’est le livre que j’ai le plus vite écrit », reconnaît-il. Désormais, Harlan Coben souhaite « continuer à écrire des livres pour adultes, toujours au même rythme, tout en ajoutant des livres pour jeunes adultes ».

(Source : AFP, Julie Fraysse)

Si vous voulez en savoir plus sur Harlan Coben et son processus d’écriture, découvrez un autre article et une vidéo :
L’écriture selon Harlan Coben
Harlan Coben : ses débuts, ses sources d’inspiration, ses conseils (durée de la vidéo 1:48)

Vous souhaitez savoir si vous êtes sur la bonne voie ?

visu-analyse-carreUn conseiller littéraire vous donne des pistes de retravail et vous guide dans l’écriture de la suite de votre roman. En savoir +

Vous souhaitez vous autoéditer ?

aide autoeditionPour vous, l’autoédition a un goût de liberté ! Contactez-nous et nous vous accompagnerons tout au long de la création de votre livre au format papier ou numérique. En savoir +

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.