Frédérique Martin : « Je sais que je travaille sur une nouvelle si je connais la chute »

L’écrivaine Frédérique Martin parle de son recueil de nouvelles J’envisage de te vendre (j’y pense de plus en plus), publié chez Belfond. Elle évoque les différences entre le travail d’écriture d’un roman et celui d’écriture d’un recueil de nouvelles. Elle décrit également le retravail avec son éditeur.

http://www.dailymotion.com/video/x47c2js

Lisez Le désespoir des roses, une des nouvelles du recueil de Frédérique Martin

Découvrez  le blog de Frédérique Martin

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.