Formule plus littéraire pour le salon du livre de Genève

Un journaliste culturel suisse devient président de la manifestation et lui ajoute de véritables rencontres littéraires.

Un nouveau président pour un nouveau départ. Pour sa 25e édition, qui se tiendra du vendredi 29 avril au mardi 3 mai, le salon international du livre de Genève va changer de visage. Son fondateur, Pierre-Marcel Favre, a en effet cédé la place. C’est Patrick Ferla, journaliste culturel à la Radio Suisse Romande (RSR), qui lui succède.

Et le néo-président a décidé de donner une nouvelle impulsion au salon. Parmi les innovations mises en place, le festival Le Temps de le dire. Débats, entretiens, lectures… tous les jours, il proposera cinq rendez-vous. Daniel Pennac viendra ainsi donner une lecture publique de Bartelby, œuvre d’Herman Melville (voir ici pour le programme complet).

L’Arménie en hôte d’honneur

Patrick Ferla a aussi voulu intégrer les nouveaux formats et les nouvelles pratiques. C’est désormais chose faite avec le Laboratoire des nouvelles lectures. Il proposera notamment, le lundi 2 mai, un atelier de réflexion autour des enjeux de réorganisation de la chaîne de production/distribution face aux techniques de production numériques (inscription payante et obligatoire).

Les 100 000 visiteurs attendus pourront également retrouver une rétrospective sur les 100 ans des éditions Gallimard et une grande exposition, consacrée cette année à l’art de la franc-maçonnerie.

Pour célébrer les 500 ans de son imprimerie, c’est l’Arménie qui sera l’hôte d’honneur de cette édition.

(d’après Livres Hebdo)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.