Entre format numérique et papier, l’enfant choisit… la lecture

Peu importe qu’un enfant lise un livre au format papier ou numérique, ce qui compte, c’est qu’il prenne plaisir à lire. Malgré tout, le papier a toujours la cote.

Même si le livre change de format et devient de plus en plus souvent un objet numérique, le partage de la lecture avec les enfants, lui, ne doit pas se perdre : il reste très important de leur raconter des histoires et de les faire participer à ces lectures. C’est en substance le message délivré encore récemment par des spécialistes de l’éducation.

Alors que de nombreux parents, y compris parmi les adeptes de l’ebook, préfèrent que leurs enfants découvrent la lecture dans des livres au format papier, ces spécialistes insistent sur le fait que la notion primordiale reste le plaisir. Selon eux, celui-ci passe avant tout par la qualité de l’histoire qui est lue, mais aussi par le degré d’implication qu’on laisse prendre aux enfants dans la lecture.

Un bénéfice

En effet, plus ils participent, plus ils y prennent goût. Plus, aussi, ils en retirent un bénéfice. D’après les experts, la lecture – en particulier à voix haute – permet à l’enfant de « développer un débit d’expression fluide et une bonne aisance à l’oral ». Elle lui permet aussi de travailler sa mémoire. Chez les plus petits, lire un livre (papier pour le coup) est surtout l’occasion de développer les facultés motrices.

En France, les parents peuvent en tout cas compter sur la créativité des éditeurs jeunesse, qui rivalisent d’idées pour rendre leurs livres de plus en plus interactifs et ludiques.

(d’après The New York Times, Fosters.com et ActuaLitté)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.