En finir avec la censure littéraire en Tunisie

Elisabeth Daldoul a créé en 2005 les éditions Elyzad qui publient des auteurs tunisiens écrivant en français. Elle raconte comment la censure littéraire établie par le pouvoir en place a engendré une autocensure de la part des écrivains, des éditeurs et des imprimeurs. Une autocensure « pernicieuse qui nous a grignoté de l’intérieur et conditionnés… », avoue-t-elle. Elisabeth Daldoul évoque également les changements en cours dans le monde littéraire depuis la chute du régime de Ben Ali le 14 janvier 2011.

Comment fonctionnait la censure littéraire en Tunisie ?

http://www.dailymotion.com/video/xi7ujx

Quoi de neuf dans le monde littéraire tunisien depuis le 14 janvier 2011 ?

http://www.dailymotion.com/video/xi7v8w

Présentation des éditions Elyzad

http://www.dailymotion.com/video/xi7uia

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.