En 2020, l’édition sera majoritairement numérique

Un sondage montre qu’une majorité de gens est convaincue que les ventes de livres numériques dépasseront celles du papier avant la fin de la décennie.

Le futur du livre semble bien se dessiner en numérique à moyen terme. C’est ce qu’indique une enquête effectuée en ligne par le magazine britannique The Bookseller, spécialisé dans l’actualité du monde de l’édition.

Selon les premiers résultats de ce sondage, auquel il est toujours possible de répondre ici, un quart (25,8 %) des personnes ayant participé (2 000 à ce jour) estiment que les ventes de livres numériques dépasseront celles du papier entre 2015 et 2019. Ils sont 4,9 % à estimer que le basculement aura lieu dès l’année prochaine, 8,6 % à croire qu’il se produira en 2013 et 16,4 % en 2014.

67,5 % des sondés pensent que ce basculement sera bénéfique

Ces chiffres rejoignent les prévisions de la plupart des maisons d’édition, qui considèrent aussi 2020 comme l’année charnière. D’après The Bookseller, 92,7 % d’entre elles vendent déjà des contenus numériques  – essentiellement des livres et des applications pour smartphones.

Autre donnée importante de ce sondage : les personnes y ayant participé envisagent le passage du papier au numérique avec beaucoup de sérénité. Ils seraient ainsi plus des deux tiers (67,5 %) à estimer que cette transformation sera bénéfique au monde de l’édition ; 13,1 % pensent le contraire.

(d’après The Bookseller)

Sur le même sujet, lire aussi :

Le marché de l’ebook a encore une grande marge de progression

Le livre numérique progresse doucement en France

Les Français préfèrent toujours le livre papier

Les Américains plébiscitent le livre numérique

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.