Edition : les bas salaires augmentent, mais des inégalités persistent

Dans son  rapport social de la branche de l’édition 2012, le Syndicat National de l’Edition (SNE) s’est penché sur l’emploi, les salaires, la formation et l’égalité hommes-femmes dans la profession. Premier résultat concret qui fait suite à l’accord de juin 2011 sur le relèvement des salaires minima : les plus bas salaires ont été augmentés pour s’aligner sur ces nouveaux minima. Pour certains employés, cela a représenté une augmentation annuelle conséquente de plus de 2000 euros. Et un accord de branche signé au cours de l’été 2012 devrait permettre d’appliquer une nouvelle hausse de 2% sur les salaires minima.

Inégalités de salaires

Le rapport du SNE est un peu moins réjouissant en matière d’égalité hommes-femmes. En effet, le secteur de l’édition a beau être constitué à près de 75%  par des femmes, l’égalité entre les sexes en matière de salaire n’est pas toujours respectée. Certes, pour quelques métiers, notamment celui de responsable commercial, les femmes sont mieux payées (+4,1%) que leurs homologues masculins. Mais les cas d’inégalité sont bien plus fréquents dans le sens inverse. Ainsi, les contrôleurs de gestion hommes sont rémunérés en moyenne 14,6% de plus que leurs collègues femmes. Autre exemple : celui des directeurs éditoriaux, une fonction pour laquelle les hommes perçoivent un salaire supérieur de 16,3% à celui des femmes. Pour remédier à ces inégalités flagrantes, le SNE et les syndicats ont déjà signé dans le courant de l’année 2012, trois déclarations communes qui répertorient les bonnes pratiques et intentions. Il ne reste plus qu’à les mettre en pratique.

(D’après Livres Hebdo)

Partagez cet article

One thought on “Edition : les bas salaires augmentent, mais des inégalités persistent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.