Ecrire un roman à la Agatha Christie

Crimes, mystères, secrets… Des ingrédients qui font le succès des romans d’Agatha Christie. Pour écrire une histoire qui allie suspense, enquêtes policières et énigmes à résoudre, il y a certaines règles à respecter. Comment garder le lecteur en haleine ? Quelle est l’utilité d’un revirement final ? Que faut-il dévoiler au lecteur ? Lisez ces conseils avant de vous lancer dans l’aventure.

L’énoncé du crime

Le crime est ce qui va accrocher le lecteur, il doit donc être introduit dès les trois premiers chapitres du roman. Présentez la victime, ce qui lui arrive et où cela se passe. Le détective et les suspects doivent également intervenir dans les premiers chapitres. En effet si le coupable n’apparaît qu’à la fin, le lecteur se sentira dupé, et la résolution de l’énigme perdra de sa crédibilité.

Les secrets des personnages

Dans un roman à mystères, tout le monde a quelque chose à cacher, à commencer par la victime. Pour cela, n’hésitez pas à creuser le passé de votre personnage, pour qu’il soit plus vrai que nature. Choisissez bien les secrets de vos personnages de votre roman, car ils vous mèneront dans des univers bien précis. Si vous choisissez de donner un passé de trafiquant de drogue à un des suspects ou à la victime, votre histoire devra forcément avoir lieu dans ce milieu.

Une intrigue bien ficelée

Dans ce genre de roman, l’intrigue est ce qu’il y a de plus important. Il ne faut rien laisser au hasard. Pour cela, n’hésitez pas à faire des listes des secrets de vos personnages, des chapitres où vous les révélerez, des indices que vous disperserez… Afin de vous y retrouvez, de ne rien oublier et de ne commettre aucune erreur.

Une histoire crédible

N’essayez pas de tromper votre lecteur, ou il perdra de l’intérêt pour votre histoire. Rien ne doit lui être caché, tout ce que le détective apprend, il doit le savoir. Pour écrire ce genre de roman, il faut faire en sorte que le lecteur ne trouve pas la solution avant la fin, mais il doit avoir toutes les cartes en mains pour pouvoir le faire. Pour cela, vous pouvez disperser de « faux indices », qui vont le mener sur une fausse piste. A utiliser avec modération, ou le lecteur s’apercevra de la supercherie.

Résolvez le mystère le plus tard possible

C’est ce que les lecteurs attendent le plus. Si la solution arrive un peu trop tôt dans l’histoire, ce que vous ajouterez risque de ne pas intéresser le lecteur.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.