Comment écrire de bons dialogues ?

Comment faire pour que les dialogues de votre roman sonnent juste ? Voici nos six conseils pour vous aider à écrire des répliques qui aient l’air naturelles. 

1. Laissez-vous aller
Lorsque vous écrivez le premier jet d’une scène, laissez-vous emporter par les mots, y compris pour les parties dialoguées. Ne faites pas attention à la qualité pour le moment, contentez-vous d’écrire ce qui vous vient à l’esprit. Cette technique vous permettra certainement de penser à des répliques qui ne vous seraient pas venues à l’esprit si vous essayiez de trouver tout de suite la bonne formule.
Par ailleurs, une bonne idée peut être d’écrire les dialogues de la scène avant de vous attaquer à la partie narration. Cela crée une dynamique et vous permet de vous plonger dedans, si vous avez du mal à écrire l’histoire.

2. Mettez-les en scène
Un dialogue, c’est une conversation entre deux ou plusieurs personnes. Pour trouver le ton qui sonne juste, rien de tel que de jouer les dialogues que vous venez d’écrire, comme si vous étiez au théâtre.

3. Laissez tomber ce qui est évident
L’une des erreurs fréquentes quand on est un auteur débutant, c’est d’écrire des dialogues sans surprise, où chaque réplique fait écho à la précédente. Si des réponses directes sont parfois recommandées, il faut aussi, le plus souvent, les éviter. De cette manière, vos dialogues deviendront plus dynamiques.

4. Cultivez le silence
Les mots, les mots, toujours les mots… Dans un dialogue, la réponse la plus percutante peut parfois être… le silence. En ne répondant rien à une réplique / question, un personnage en révèle parfois bien plus – sur son état d’esprit, ses sentiments, etc. – qu’avec des mots.

5. Prenez le temps de ciseler chaque réplique
Vous vous êtes certainement déjà réveillé le matin en vous disant : « C’est ça que j’aurais dû lui répondre pour lui clouer le bec ! » C’est ça qui est bien avec un dialogue de roman : au moins, vous avez tout loisir de le réécrire et de le réécrire encore. Attention toutefois à ne pas trop en faire : trop de répliques percutantes feraient perdre du naturel à votre dialogue.

6. Otez des mots
Pour donner une touche supplémentaire de naturel à votre dialogue, une autre astuce, c’est d’ « oublier » un mot de temps en temps : un pronom, le « ne » dans une négation, etc. Mais attention, là encore, à ne pas trop en faire…
(Crédit photo : © Marina Zlochin – Fotolia.com) 

Sur le même sujet, retrouvez la vidéo de notre conseillère littéraire Vanessa Postec

Apprenez à faire parler vos personnages
avec notre atelier d’écriture animé par Martine Paulais

Martine-Paulais2Faire parler vos personnages, c’est entrer dans l’oralité. Certains auteurs y excellent, d’autres sont moins à l’aise… tant il est difficile, à l’écrit, de donner l’illusion de la réalité sans tomber dans la caricature. A travers l’écriture d’une série de dialogues, vous apprendrez à éviter les pièges qui guettent le débutant et vous intègrerez les  principes de base d’un dialogue réussi.
en savoir +

Partagez cet article

2 thoughts on “Comment écrire de bons dialogues ?

  1. Pingback: Comment gagner un concours d’écriture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.