Ecrire avec Alexandre Jardin

Vous voulez vivre une expérience d’écriture avec Alexandre Jardin ?

L’écrivain a réécrit la fin de son livre Quinze ans après (la suite de  son roman à succès Fanfan). Son héros a désormais créé un site internet pour échanger chaque jour avec les internautes.

Jusqu’en mai 2011, Alexandre Jardin va poursuivre l’histoire sous forme de feuilleton quotidien sur le site Fanfan2.fr, et fera exister et évoluer ses personnages sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook. Vous pouvez ainsi retrouver Alexandre2 (le nouvel Alexandre) sur Twitter et le conseiller sur sa page Facebook. Il a déjà plus de 300 personnes qui souvent son compte sur facebook et échangent avec lui. Allez-vous aussi essayer d’influencer l’écriture du roman en participant aux échanges ?

Cet événement est organisé par Le Livre de Poche et Orange.

Partagez cet article

7 thoughts on “Ecrire avec Alexandre Jardin

  1. JUILLAND François

    Bonsoir Monsieur,
    J’ai entendu il y a quelques jours votre interview à la Radio Suisse Romande au sujet de votre grand-père Jean Jardin. J’en ai été bouleversé. Et je vous félicite pour avoir ainsi « délivré » tous ceux qui ont été associés à cette tragédie, vous peut-être également. Le devoir de mémoire et de reconnaissance ( au sens d’être conscient et de l’admettre ) est plus qu’un devoir, c’est un acte (ce que vous avez fait) qui met en ordre sa conscience avec… ce qui nous tourmente, soi-même, sa famille, même ceux qui sont décédés par rapport à des événements dont nous ne sommes nullement responsables… Qui sait si, il y a 10 ou 20 générations, je n’ai pas eu des criminels parmi mes ancêtres, idem pour de Gaulle, Obama, même Jean Moulin ou d’autres bienfaiteurs de l’humanité… Mais vous avez eu un courage extraordinaire de poser cet acte, je m’incline bien bas devant vous et voulais vous dire que je vous aime pour cela ! Ce serait un grand plaisir pour moi de vous rencontrer si vous le désirez.
    Merci, je vous souhaite de pouvoir vivre avec une grande sérénité.

    François Juilland
    Rte de Miège 21

    3960 SIERRE / Valais / Suisse

    tél : 079.383.51.91

    Reply
  2. COSTENTIN

    Bonjour Monsieur Jardin,
    Bouversé à la lecture de votre livre je souhaiterais m’entretenir avec vous de façon plus confidentielle que par l’intermédiaire d’un blog.
    Si vous le consentez n’hésitez pas à vous manifester sur mon e Mail
    Trés respectueusement

    Dr costentin

    Reply
  3. Magali

    Bonjour monsieur Jardin,

    Je vous écoute sur France inter et quel bonheur d’entendre que la société évolue positivement grâce aux actions citoyennes et non pas par les lois. Nous avons besoin de l’entendre encore et encore que OUI NOUS POUVONS AGIR SANS ATTENDRE LES POLITIQUES !!! J’y réfléchis depuis longtemps en tant qu’abstentionniste frustrée. Et je pense que si la politique est si corrompue c’est qu’on l’a laissée faire en nous écartant de NOTRE RESPONSABILITÉ ! Car nous n’avons plus le temps de penser et d’agir ou plutôt nous ne prenons pas ce temps important.
    Pourtant quand on s’y intéresse, on peut voir qu’il y a plein d’initiatives partout pour un monde meilleur (villes en transition, assemblées citoyennes, associations à caractère social… il y a des milliers d’exemples). TROP PEU DE MÉDIAS LES DIFFUSENT, mais les infos sont trouvables !
    Et n’oublions pas notre premier pouvoir : celui de notre choix de consommateur. Les plus grands manipulateurs sont les multinationales, ensuite seulement les politiques, qui de facto ne peuvent rien pour nous !
    Personnellement, je n’attends absolument plus rien des politiques (à part les maires de petites communes peut-être), les écouter me fait gerber. En entendez-vous qui ne parlent pas de manière saccadée, calculant tous leurs mots ? mais seulement sincèrement ? C’est rare et ils sont moqués…

    C’est pourquoi votre mouvement m’intéresse et j’espère de tout cœur qu’il ne sera pas tourné en dérision par les politiques/médias. De toute façon peu importe nous agissons !!!

    Je vous félicite, bon courage et merci !

    Magali

    * Elisée Reclus à écrit une lettre intéressante au sujet du vote et ce en… 1885 ! (On se fait banané depuis tellement de temps =)

    Reply
  4. Gaussier

    Bonjour. Je ne ferais pas de grandes pharses car je n’ ai pas fait d’ études. Mais j’ ai une question. Si vous voulez que votre livre  » Laissez nous faire  » soit lu par un maximum de lecteur, pourquoi ne pas le vendre à prix coutant? Cela fera encore plus connaitre BBZ. si vous devez vous déplacer dans notre région pour une conférence ou autre j’ aimerai en être informée. Merci et bonne journée. Région avignon arles.

    Reply
  5. FOUJU Edith

    j’ai fait la connaissance d’Alexandre Jardin dans Folies Passagères et j’ai été conquise par son implication pour aider les Français, je ne suis plus physiquement capable d’apporter de l’aide mais je voudrais contribuer quand même d’une autre manière à cet élan de solidarité. J’ai écrit des textes, des romans et autres délires d’écriture que je n’ai pas fait publier… je me dis que s’il y avait la moindre petite chance que j’ai pu écrire quelque chose d’intéressant, je pourrais sans rechercher la reconnaissance, être publié avec à la clef l’envie de faire le don d’une grande partie des bénéfices à une ou plusieurs des aides crées pour aider les gens qui en ont besoin.
    merci de m’indiquer comment je peux procéder.

    Reply
  6. robert

    Bonjour Monsieur Jardin,
    Osée je suis, différente que d’habitude grâce a l’espoir que vous avez suscité en moi ce jour par l’intermédiaire de mon cher France Inter !
    Pour vous demander comment faire éditer un recueil de poèmes en toute modestie bien sûr. Sans avoir l’air ridicule, ne pas se faire piquer les idées ou je ne sais quoi de mes peurs. Peur d’un monde inaccessible.
    Merci. La citoyenne de toute a l’heure. La soi disant atypique qui ne sait pas mettre les accents sur les « a » avec son ordi.

    A bientôt. Et bien le respect Monsieur Jardin ! Je veux construire mon jardin zen par l’action et faire ce qui me correspond, que je cherche depuis fort longtemps et je ne suis plus toute jeune et suis pressée.
    J’ai

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.