Des romans accessibles aux analphabètes

Le réseau d’alphabétisation belge Lire et Ecrire a lancé un nouveau concept. « La Traversée » est une collection qui propose des romans, relus par d’anciens analphabètes. Le but : aider les écrivains à rendre leurs livres plus accessibles. 

« L’idée est de concocter des plats pour diabétiques, suffisamment bons pour être servis dans des restaurants gastronomiques ». La formule est de Claude Raucy, auteur belge qui a accepté de se soumettre à cette relecture plutôt originale. Le concept du réseau d’alphabétisation Lire et Ecrire propose en effet de faire relire les romans par d’anciens analphabètes, afin de les rendre plus accessibles. Les écrivains insistent sur la notion d’adaptation et refusent de parler de simplification. Le défi est de revoir ce qui peut perturber ou bloquer la lecture pour les non-initiés sans infantiliser le texte.

« Une bonne leçon d’humilité »

Trois écrivains se sont pour l’instant lancés dans l’expérience, Xavier Deutsch avec Sans dire un mot, Amandine Fairon avec L’attente et Claude Raucy avec Les cerises de Salomon. Ce dernier témoigne d’une véritable expérience humaine et littéraire : « C’était une bonne leçon d’humilité, un vrai défi. J’ai découvert certains problèmes que je ne soupçonnais pas. »

Les anciens analphabètes qui se sont prêtés au jeu de la relecture se félicitent également de ce projet. Une bonne manière selon eux, de donner le goût de la lecture à ceux qui sont encore en phase d’apprentissage.

Sources :
LeSoir.be

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.