Des livres se vengent de leurs agresseurs

Aux Etat-Unis, des étudiants ont voulu fêter l’obtention de leur diplôme… En brûlant des livres. Un autodafé qui a tourné en incendie. 

A l’université technique de Louisiane (Etats-Unis), des étudiants, membres de la fraternité Pi Kappa Alpha, ont fêté l’obtention de leur diplôme en organisant un autodafé. Dans cette période de fin d’année scolaire, ils ont brûlés tous leurs livres, directement dans la cheminée de l’établissement.

Un incendie imprévu

Outre les livres, il y a eu d’autres victimes de cet autodafé. Les livres ainsi enflammés ont créé un incendie qui a brûlé la maison de la fraternité et l’appartement mitoyen. Les cinq étudiants ainsi que les voisins s’en sont sortis, et aucune victime n’est à déplorer. Cependant, trois des pompiers, venus secourir les étudiants, ont été blessés. Les plus gros dégâts matériels puisque l’établissement des étudiants et l’immeuble d’à côté ont été entièrement détruits. Comme quoi, on ne peut pas brûler les livres impunément.

Source :
MHP books

Partagez cet article

2 thoughts on “Des livres se vengent de leurs agresseurs

  1. Jean-Louis

    Il est des jeux qui n’en sont pas. La responsabilite est une valeur qui a tendance a disparaitre … Dommage(s) … la preuve !

    Reply
  2. florent

    Des livres vengeurs ? Une université ? Humm ne serait-ce pas l’université de l’invisible de Terry Pratchett ?

    Il n’y a guère que là-bas que je connaisse livres à ce point magiques… et vicelards.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.