Des livres à troquer

Avec le passage de la TVA à 7%, le prix des livres risque d’augmenter. Comment profiter de la lecture à un prix raisonnable ? Les sites de troc de livres prolifèrent sur internet.

Avec l’augmentation de la TVA, certains s’inquiètent de voir les prix des livres grimper en flèche. Comment continuer à dévorer des livres sans se ruiner ? De plus en plus de sites proposent aux internautes de s’échanger leurs livres.

Du troc organisé sur internet

Sur internet, plusieurs sites proposent d’organiser ces échanges. Avec Booktroc.com, vous établissez deux listes, celle des livres que vous avez, et celle des livres que vous désirez. Le site attribue à chaque livre un nombre de points en fonction de sa date de sortie et de son prix. Ces points vous sont crédités quand vous envoyez un livre. En fonction des points que vous possédez, vous pouvez demander un livre à un internaute. Le site BookMooch.com fonctionne également avec ce système de points qui permet un échange équitable. Sur TrocMyBook.com, l’échange est moins encadré. En effet, ce sont les internautes qui s’organisent entre eux pour s’échanger les livres. Si vous voulez un livre proposé par un des membres, le site vous permet d’entrer en contact avec lui, afin de savoir si un échange avec l’un de vos livres l’intéresse.

Du troc dans votre quartier

Ces trocs se font de plus en plus dans les espaces publics. A Paris, l’opération Circul’Livre vient de fêter ses 8 ans. Le concept est simple, des rendez-vous sont organisés dans des lieux publics de la capitale, où des livres sont gratuitement mis à disposition. Chacun peut alors prendre un ou plusieurs livres, avec pour seule condition, de le remettre en circulation après lecture, soit lors d’un rendez-vous Circul’Livre, soit sur un banc public, dans un café, dans le métro… Dates et lieux des rendez-vous sur le site.

Des livres à l’abri

Aux Etats-Unis, un concept de troc « sauvage » se développe : la Little Free Library. Ces nichoirs en bois peuvent accueillir une vingtaine de livres. Là encore le partage est maître mot. Chacun est libre de prendre un livre dans ces minuscules « bibliothèques » à condition d’en mettre un à la place. On compte plus de 300 Little Free Libraries aux Etats-Unis et le concept s’exporte peu à peu au Royaume-Uni, en Allemagne et en Australie. Chacun est libre de fabriquer (ou d’ acheter) un nichoir pour lancer le concept dans sa région. De plus, chaque achat, ou chaque don reversé à l’association, permettra, à long terme de construire des bibliothèques dans des milieux défavorisés. Peut-être qu’un jour, ces petites niches se retrouveront à tous les coins de rue en France.

Partagez cet article

One thought on “Des livres à troquer

  1. Pingback: En fait, les livres ne tiennent pas en place ! « Vous tombez pile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.