Des écrivains exposent leur panthéon littéraire personnel

Beigbeder, Finkielkraut, Cathrine… En cette rentrée littéraire, ils sont plusieurs écrivains à exposer, dans des livres, leurs coups de coeur littéraires.

« Subjectif, injuste, bancal, intime », c’est ainsi que Frédéric Beigbeder qualifie son palmarès des 100 meilleurs romans du XXe siècle, qu’il partage dans son dernier livre, Premier bilan après l’apocalypse. Et, de fait, on y croise des auteurs très divers, comme le résume Catherine Millet, interrogée sur le sujet par BibliObs : « Cette liste n’est précisément pas n’importe quoi mais un subtil équilibre entre références historiques garantes de l’esprit moderne, goût réel du sélectionneur qui a plus de profondeur que l’image du frivole qu’il donne de lui, options réacs qui correspondent sans doute à l’orientation de sa pensée, insistantes pour la provoc, amitiés nécessaires et copinage occasionnel. »

« Un insignifiant exercice de snobisme »

Pour Pierre Jourde, ce top 100 de Beigbeder n’est même rien d’autre qu’ « un insignifiant exercice de snobisme ». L’auteur ne pardonne pas les absences de Borges, Queneau (« alors que la ‘tarte à la crème’ (sic) de L’Ecume des jours s’y trouve »), Joyce, Proust, et tant d’autres…  Ce qui lui fait dire, en conclusion : « On a l’impression que Beigbeder s’est ingénié à dresser un florilège où son nom pourrait figurer sans trop d’incongruité. » Et c’est évidemment bien loin d’être un compliment…

Mais Frédéric Beigbeder, qui a par ailleurs vampirisé l’attention médiatique avec ses récentes déclarations sur le livre numérique, n’est pas le seul à avoir eu l’idée de concocter un classement de ses romans préférés. D’autres écrivains se sont prêté au jeu. Alain Finkielkraut(Et si l’amour durait) nous fait par exemple partager sa lecture de La princesse de Clèves (Mme de La Fayette) et celle de L’insoutenable légèreté de l’être (Milan Kundera). Enfin, Arnaud Cathrine, lui, nous présente dans Nos vies romancées ses six auteurs favoris, parmi lesquels on retrouve Françoise Sagan, Carson McCullers et Roland Barthes.

Et vous, quels sont vos écrivains / romans préférés ?

(d’après BibliObs)

Partagez cet article

2 thoughts on “Des écrivains exposent leur panthéon littéraire personnel

  1. eric dubois

    Des romans et des livres de poésie, des nouvelles :

    « Capitale de la douleur » Paul Eluard
    « Molloy » Samuel Beckett
    « La douleur » Marguerite Duras
    « Pas revoir » Valérie Rouzeau
    « Couleur mémoire » Charles Dobzynski
    ….

    Reply
  2. Marco

    C’est marrant, ils disent tous « c’est idiot de faire un classement des meilleurs livres » et ils enchaînent par ceux qu’ils mettraient ou non dans LEUR classement…
    Peut-on dire qu’un livre est objectivement bon ou mauvais comme il est plus ou moins possible de le faire avec du vin ou une voiture ? C’est certainement plus difficile, car les critères d’évaluation sont différents et plus complexes: il est difficile de ne pas préférer une Ferrari à une Skoda… mais pour un roman, les attentes sont déjà très différentes entre lecteurs… Il faudrait avoir conscience de cette forte subjectivité et être moins péremptoire dans ses jugements.
    François Busnel, dans son dernier édito de LIRE, dit à propos du classement de Beigbeder avec une condescendance que je trouve inappropriée pour un éditorialiste: « J’aime Beacoup BE Ellis mais placer American Psycho en tête du hit parade n’est pas très sérieux. Lunar Park est le vrai chef d’oeuvre de Ellis, mon petit Freddy! »

    Déjà, je ne vois pas ce qu’il y a de pas sérieux à mettre American Psycho n°1, mais là où je me suis étouffé en lisant, c’est que je suis fan de B.E. Ellis, et qu’il y a un de ses livres que je n’ai pas du tout aimé, et c’est justement Lunar Park !
    Pour la petite histoire, je ne lis jamais les critiques d’un livre avant de l’avoir lu pour ne pas être influencé, et en lisant Lunar Park, je l’ai trouvé tellement moins bon que les autres, que je me suis dit qu’il devait avoir besoin d’argent, et qu’il avait écrit n’importe quoi à la va vite pour renflouer les caisses…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.