Des billets de banque à l’effigie de Gabriel Garcia Màrquez

marquez-banqueLa Colombie a décidé de rendre un hommage rare à l’un de ses plus grands écrivains. En effet, le visage de Gabriel Garcia Màrquez va désormais apparaître sur les prochains billets et pièces de monnaie du pays.

En hommage à son prix Nobel de littérature Gabriel Garcia Màrquez, décédé le 17 avril dernier, la Colombie va émettre des billets de banque à son effigie. Cette loi, votée le 15 décembre 2014 par le Parlement, ordonne à la banque centrale d’imprimer le visage du célèbre auteur de Cent ans de solitude (ed. Seuil) sur ses prochains billets et pièces de monnaie.

Pourquoi une telle décision ? «  « Gabo » a laissé une extraordinaire oeuvre littéraire et journalistique, dont la diffusion, la lecture et l’étude devraient être activement promues. Son nom représente un énorme potentiel pour le présent et le futur de la Colombie en terme de reconnaissance culturelle et touristique », a déclaré à la presse Antenor Duran, le rapporteur de la loi au parlement.

La famille de l’auteur a cédé ses archives au centre Harry Ramson de l’Université du Texas. Cet établissement renferme une prestigieuse bibliothèque contenant des archives d’auteurs célèbres comme l’Américain William Faulkner, l’Argentin Jorge Luis Borges ou encore l’Irlandais James Joyce.

Le texte prévoit aussi, entre autres, un plan de conservation du patrimoine lié à Garcia Màrquez, ainsi qu’un programme de bourses pour les étudiants en journalisme et en cinéma.

(Source : TV5 Monde ; Crédit photo : The New Yorker)

Retrouvez nos articles : 
Les secrets d’écrivain de Gabriel Garcia Marquez
Etes-vous écrivain ?

Découvrez tous nos services aux auteurs !

tous les services 317x317

Vous écrivez et avez besoin de l’avis et des conseils de professionnels ? Nos services aux auteurs sont faits pour vous ! En savoir +

Faites retravailler votre manuscrit !

visu-reecriture-carre

Vous avez écrit le premier jet de votre manuscrit et vous souhaitez que quelqu’un d’autre le retravaille ? Confiez-le à l’un de nos conseillers littéraires. En savoir +

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.