Des ateliers d’écriture gratuits pour les ados

A Paris, le Labo des Histoires organise des ateliers d’écriture gratuits réservés aux jeunes de 15 à 18 ans. Une manière de mettre les adolescents en contact avec des professionnels et des intellectuels. 

« De plus en plus de jeunes écrivent sur des supports variés comme les blogs. Il existe un véritable mur de verre entre ces jeunes et les professionnels de l’écriture. » C’est le constat de Philippe Robinet, co-fondateur d’Oh! Editions et actuel président de Kero éditions. Il a créé il y a un mois les ateliers du Labo des Histoires avec Emmanuel Davidenkoff, directeur de la rédaction du magazine l’Etudiant et Serge Guérin, président du Motif (Observatoire du livre et de l’écrit en Ile-de-France). « Le but du Labo des Histoires est de permettre aux jeunes de se confronter à des adultes, de créer un lieu de rencontre », poursuit Philippe Robinet. Ces ateliers gratuits sont réservés aux adolescents de 15 à 18 ans et limités à 5 ou 7 personnes. Les locaux du Motif, situés à Paris, accueilleront ces ateliers, animés par des professionnels bénévoles, issus du monde du cinéma, de l’écriture ou de la chanson comme Samuel Benchetrit, Vincent Lindon ou encore la romancière Flore Vasseur. Ces master classes auront lieu deux fois par mois sur des thèmes variés comme l’écriture de scénarios, de textes de chansons, de nouvelles… Le programme des prochains ateliers sera bientôt mis en ligne sur le blog du Labo des Histoires sur lequel les intéressés devront s’inscrire. Les places étant très limitées, seuls les premiers inscrits pourront bénéficier des ateliers organisés au Motif.

Amener les jeunes à l’écriture

« Il ne s’agit pas d’une démarche d’éditeur », précise Philippe Robinet. « C’est un travail d’écriture avec des écrivains, des paroliers, des scénaristes… C’est un long processus d’accompagnement, on essaie de faire en sorte que les écrivains en herbe rencontrent les bonnes personnes. » Le projet s’inspire de celui de  826 Valencia. Créée il y a 6 ans, à San Francisco, cette organisation à but non lucratif propose des ateliers d’écriture aux jeunes de 6 à 18 ans. Un programme qui s’est développé un peu partout aux Etats-Unis et qui met l’accent sur le partage du plaisir littéraire et le soutien scolaire. De son côté, le Labo des Histoires se détache de cet aspect scolaire, et entend surtout « faire de la lecture et de l’écriture un plaisir », souligne Serge Guérin. Les textes créés par les jeunes au cours des ateliers seront publiés en ligne.

Une collaboration en faveur de la jeunesse

En 2008, le président du Motif qui est aussi sociologue spécialiste des enjeux inter-générationnels avait déjà travaillé avec Philippe Robinet. Ensemble, ils avaient lancé le « chéquier presse » (bons d’achats à utiliser en librairie ou en kiosque) pour inciter les jeunes à lire la presse écrite. « Ce programme est donc dans la continuité de cette première opération », ajoute Serge Guérin pour lequel il s’agit de « démocratiser l’écriture et de faire quelque chose afin que les jeunes reviennent à l’écrit ». Le programme du Labo des Histoires devrait à terme être étendu à toute la région Ile-de-France.

 

 

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.