De l’auto-édition au compte d’éditeur

Peut-on passer de l’auto-édition à l’édition à compte d’éditeur ? C’est en tout cas ce qu’a réussi à faire Carole Bonnet, une auteure de littérature jeunesse belge.

Pour Carole Bonnet, la passion d’écrire débute à l’adolescence. A ce moment où « sa timidité devient une barrière, (…) pour se forger une armure, elle plonge dans l’écriture. » Quelques années plus tard, c’est pour ses enfants que cette institutrice belge invente des histoires comme font de nombreux parents. Des histoires qu’elle décide de tranformer en livres édités à compte d’auteur sous le titre Les Aventurêves. Tout aurait pu s’arrêter là, mais Carole Bonnet qui se décrit elle-même comme « dotée d’un sacré caractère » a eu envie d’aller plus loin. Son objectif : « redonner le goût de la lecture et de l’écriture aux enfants ».

Un livre pour chaque atelier

Elle a créé un véritable concept d’atelier d’écriture à partir de ses livres en déclinant sous forme de cartes à jouer : des personnages, des lieux et des époques. Les écrivains en herbe n’ont plus qu’à choisir une carte dans chaque paquet de Cartorêves et à inventer leur propre histoire à partir de ces trois éléments prédéterminés. En Belgique, le concept est tellement apprécié que 800 écoles et plus de 15 000 enfants ont déjà participé à ces ateliers d’écriture. Il faut dire que chaque atelier donne lieu à l’impression d’un livre qui reprend les histoires des enfants participants. De quoi les rendre très fiers de leur première production littéraire. Quant aux livres de Carole Bonnet, Les Aventurêves, ils ont depuis été réédités par Fleurus.

(d’après Livres Hebdo)

Découvrez : le site des Aventurêves

 

Partagez cet article

3 thoughts on “De l’auto-édition au compte d’éditeur

  1. fred

    Chose qui n’est pas dite dans l’article c’est qu’avant de faire de l’autoédition, Carole Bonnet a publié son tome 1 : L’Union fait la force, dans une petite maison d’édition française qui s’appelle Volpilière.
    Suite à divers problèmes, Carole Bonnet a racheté ses droits et a publié les autres en auto-édition pour pouvoir tout contrôler… pas de chance, ça n’a pas trop fonctionné, donc là voilà de retour chez Mango / Fleurus…

    Si vous êtes intéressé par la littérature jeunesse : http://www.leshistoiressansfin.com

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.