Comment trouver le temps d’écrire ?

La plupart des excuses que vous donnez pour ne pas écrire sont juste… des excuses. Si écrire est vraiment important pour vous, vous pourrez toujours trouver du temps à y consacrer. Pour vous aider, voici quelques astuces à suivre :

Ecrivez chaque jour

Ecrire quotidiennement vous fait gagner du temps ! En effet, cela vous évite de passer votre temps à relire à chaque fois les pages précédentes pour savoir où vous en étiez et à prendre le temps de vous replonger dans la description de vos personnages. En écrivant chaque jour, vous évitez les redondances et améliorez la continuité de votre récit, ainsi que la qualité de votre style. A vous de déterminer quand vous êtes le plus productif : le matin ou le soir ? Et quand vous avez une journée vraiment chargée, essayez de prendre  10 minutes pour écrire au moins 100 mots dans le petit carnet qui ne doit jamais vous quitter.

Fixez-vous des objectifs

Certaines personnes peuvent écrire 20 pages de suite et d’autres peinent à en boucler 5. L’important est de bien comprendre comment vous fonctionnez, afin de vous fixer des objectifs atteignables. Essayez de déterminer s’il est plus facile pour vous d’écrire un nombre d’heures donné, ou un certain nombre de pages ou bien encore scène par scène. En fonction de cela, vous vous fixerez ensuite un objectif quotidien ou hebdomadaire : un quota d’heures, de pages ou de scènes à écrire. Cet objectif peut bien sûr varier en fonction de votre travail et de vos occupations annexes. Mais écrivez-le noir sur blanc : cela vous aidera à vous y tenir.

Eliminez les parasites

Etes-vous capable de réduire votre consommation de télévision? Avez-vous vraiment besoin de 8 heures de sommeil? Etes-vous certain que cette virée shopping est indispensable ? Si vous voulez avancer dans votre récit, il s’agit d’abord de fixer vos priorités et de vous tenir à vos objectifs.

Respectez votre temps d’écriture

N’abandonnez pas votre écriture pour faire des recherches. Faites vos recherches hors du temps que vous avez dégagé pour écrire. S’il vous manque un élément indispensable alors que vous êtes en train d’écrire, ajoutez une note dans votre texte. Vous le compléterez par la suite. De plus, essayez de limiter vos recherches au point précis qui vous intéresse pour votre récit. Si votre personnage est jardinier, vous n’avez pas besoin de devenir un expert sur tous les sujets ayant trait à l’horticulture.

(Crédit photo : © iQoncept – Fotolia.com)

Partagez cet article

15 thoughts on “Comment trouver le temps d’écrire ?

  1. Harfield

    À vous lire on ne travaille plus, l’argent tombe du ciel, la banque vous fait cadeau de vos dettes, vos enfants décident d’apprendre à fabriquer des cahiers, des stylos, des feutres, votre dos – un peu de travers depuis que vous êtes né – décide tout-à-coup de se remettre à la bonne place et de vous épargner ainsi les dépenses chez le médecin… Franchement, soyons sérieux, un peu de réalisme : qui va faire mes cours à ma place, les préparer, rédiger les contrôles, les corriger… C’est malin de dire aux gens « pour écrire il faut le faire tous les jours…. » Faites le avec mon emploi du temps et on en reparlera après…

    Reply
  2. nelly

    @hartfield
    non non je ne dis pas cela du tout !
    je dis que malgré les emplois du temps chargés (qu’on a tous) on peut trouver une heure (au moins) par jour pour écrire. Certaines personnes écrivent dans les transports en commun en allant à leur bureau.
    voir le témoignage vidéo de philippe cassand : http://www.enviedecrire.com/rencontre-philippe-cassand/

    En fait je pense que tout est affaire de choix : on peut par exemple commander ses courses sur internet et se faire livrer ou renoncer à regarder la télévision (si on l’a) pour dégager du temps d’écriture…

    Et tout cela est très très sérieux 😉

    Reply
  3. Martine

    Eh bien si : on peut avoir du travail par dessus la tête, une entreprise à faire tourner, une famille, etc… et décider de se passer de télé ou de shopping parce qu’on se donne à soi-même des « rendez-vous d’écriture ». On apprend à faire des choix, à trier les priorités. Ce n’est jamais « tout ou rien » : si l’écriture fait partie de votre vie, elle y trouve sa place même si ce n’est pas facile (mais est-ce jamais facile ?).

    Reply
  4. bregman

    Tout est question de priorités, je suis d’accord, mais ce n’est pas toujours facile avec les vies bien remplies que nous avons. Une heure par jour, à part en grignotant sur le sommeil (et je l’ai fait pendant longtemps), je ne vois pas comment y parvenir. Et je ne suis apparemment pas le seul puisque 70% des actifs se plaignent de n’avoir pas de moment « pour eux ou pour les amis » (j’ai lu ça dernièrement)…
    Personnellement, j’ai trouvé plus de temps pour écrire de deux façons :
    – en travaillant plus loin et en profitant d’une pause en solitaire hors obligations familiales entre midi et deux
    – puis en me mettant à mon compte chez moi et en m’obligeant un planning d’écriture parallèlement à mon activité professionnelle
    Tout est donc bien une question de CHOIX 🙂
    (et pour le moment, ça marche)

    Reply
  5. carlin denise

    oui, en effet, lorsque l’on est une femme active, il est très difficile de prendre le temps d’écrire. Les enfants, les courses, le ménage….Je l’ai testé…Pas très facile, mais faisable. J’écrivais au lit le soir, quand j’étais en pause, dans la voiture, en promenade, j’avais toujours mon carnet. Lorsque je me suis arrêtée de travailler, ouf, j’avais enfin du temps!! Je pense aussi, que lorsque l’on est passionné par quoi que ce soit, on arrive toujours à s’octroyer du temps, que ce soit pour l’écriture, un sport, la numismatique….

    Reply
  6. Nelly Post author

    @gilles
    très drôle le test du marshmallow dans la vidéo mais comme c’est cruel !
    et finalement est ce que ça ne nous apprend pas à procrastiner : attendre et jouer sous la table au lieu d’agir…
    on peut l’interpréter comme on veut 😉

    Reply
  7. Marco

    A mon sens, seuls les passionnés devraient écrire, et lorsqu’on est passionné, la question du temps à trouver est secondaire. C’est comme les gens qui disent « je n’ai pas le temps de lire, j’ai un emploi du temps chargé MOI! » et après tu les trouves devant une série télévisée à la noix ou avec un Ipod sur les oreilles… :-))

    Reply
  8. isa

    Ceux qui disent ici qu’ils n’ont pas le temps, il me semble qu’ils sont en train de surfer sur le net non ? Donc on éteint internet (horriblement chronophage !) et on écrit… :-)))

    Reply
  9. Nicole

    Bonsoir,

    je vous avoue que je suis comme vous. Depuis que je suis de retour au travail, je n’ai plus de temps pour écrire… Mon 2 tome est resté en suspends depuis bientôt 1 an et je me demande si je vais m’y remettre enfin.

    Je prends des notes partout où je suis et les idées continues d’affluer à profusioin. Cependant je n’ai plus de temps pour les mettre sur papier… À vrai dire, je ne sais plus où donner de la tête avec le travail, les enfants, devoirs, l’eçons, les courses j’en suis venue à me dire que les journées ne sont plus assez longue pour moi. En plus j’ai des heures de fou au travail et même les fins de semaines. Je travail tellement que je n’ai plus de temps à moi. Si vous avez des idées je les prends avec plaisirs……..

    Reply
  10. Céline

    j’ai lu cet article avec interet car je me trouve toujours des excuses… jusqu’au passage à l’action. Hier, dans mon bain, qui était un peu froid. d’une traite. aucune idée du temps que ça a duré, j’ai écrit une dizaine de pages. le texte est presque complet. un bonheur.
    je dirai : s’autoriser au bonheur? tous les jours?
    pour moi, écrire suppose vraiment que je ne fasse rien d’autre, que toute mon attention soit centrée sur l’histoire, et le reste du monde disparait. pas sur ma carte grise que j’ai perdue, pas sur mes revenus que j’ai oublié de déclarer, ni sur le fait qu’il n’y a plus de coton pour se démaquiller, sur la cliente qui ne m’a pas payée, ou sur le canapé qu’il faut que j’achète, ou l’heure à laquelle ils vont me livrer mes nouvelles baskets demain.
    jJe me suis retrouvée dans un bain glacial, mais HEU REUSE:)
    Ecrire me comble, le pré réquis est d’avoir l’esprit complètement libre. c’est une gymnastique de l’esprit.
    Ps: j’ai un enfant, un boulot à plein temps, je préside une asso, je fais des prestas en +, du sport, du piano… je vais voir des expos, des spectacles, je pars en week end et en vacances… je pense que c’est une question d’organisation, et de priorités dans le sens vital du terme

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.