Comment Stevenson demandait de l’argent à son père quand il était ado ?

Quand on pense à Robert Louis Stevenson, on pense d’abord à son oeuvre majeure, le roman d’aventure qu’il a publié en 1883 L’Ile au trésor, ou encore à sa nouvelle Dr. Jekyll et M. Hyde (1886). On n’imagine pas cet écrivain écossais du XIXe siècle dans sa vie quotidienne. Il est donc très amusant de lire une lettre qu’il a adressée à son père en avril 1866, alors qu’il n’avait que 15 ans. L’objectif de cette missive était de lui demander de l’argent de poche. Et l’on découvre que le futur écrivain maniait déjà fort bien la langue.
Pour mieux comprendre le contexte de cette lettre, il faut savoir que le jeune Robert Louis Stevenson, particulièrement sensible à l’humidité ambiante de la maison dans laquelle il vivait, est tombé malade en 1853 (à l’âge de trois ans) d’une attaque de croup (laryngo-trachéo-bronchite). Il a vécu un calvaire durant les neuf années suivantes, notamment pendant les périodes hivernales au cours desquelles il enchaînait rhumes, bronchites, pneumonies, fièvres et infections pulmonaires.

Cher Paternel respecté
Je vous écris pour faire une demande de la nature la plus modérée qu’il soit. Chaque année, je vous ai coûté une énorme, que dis-je éléphantesque, somme d’argent pour les médicaments et les honoraires des médecins. Mars étant le plus coûteux des douze mois.
Mais cette année, les rafales de l’Oriental piqueur, les tempêtes hurlantes et les affections générales de la race humaine ont été bravés avec succès par votre serviteur.

Est-ce que cela ne mérite pas une rémunération ?

Je fais appel à votre charité, je fais appel à votre générosité, je fais appel à votre justice, je fais appel à vos comptes, je fais appel, in fine, à votre porte-monnaie.
Mon sens de la générosité interdit la réception de plus, mon sens de la justice interdit la réception de moins qu’une demi-couronne.

Salutation de Monsieur votre fils le plus affectueux et le plus nécessiteux,

R. STEVENSON

(Source : lettersofnote.com, ilustration : edinphoto)

 

 

Partagez cet article

3 thoughts on “Comment Stevenson demandait de l’argent à son père quand il était ado ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.