Katherine Pancol : Comment je suis devenue écrivaine

Dans le cadre du Salon du livre de Paris 2011, Katherine Pancol est allée à la rencontre de ses lecteurs. (rencontre animée par Karine Papillaud)

Katherine Pancol raconte comment elle est devenue écrivaine « parce qu’on lui a demandé d’écrire un livre ». Elle parle de son métier d’écrivain et de la façon dont elle a procédé pour élaborer les personnages de sa saga…

Comment je suis devenue écrivaine

http://www.dailymotion.com/video/xi0mgy

Comment j’écris

http://www.dailymotion.com/video/xi0mgq

Comment j’élabore mes personnages (les exemples d’Antoine et de Joséphine)

http://www.dailymotion.com/video/xi0mgd

Vous souhaitez faire évaluer votre manuscrit ?

visu-diagnostic-carreUn conseiller littéraire expérimenté vous offre un retour critique, constructif et détaillé sur votre roman ou votre recueil de nouvelles pour vous aider à l’améliorer. En savoir +

Vous voulez être accompagné dans votre travail d’écriture ?

accompagnement litteraire rectangleNe restez pas seul(e) face à votre ordinateur. Un conseiller littéraire vous accompagne pour mener à bien votre projet d’écriture. En savoir +

Partagez cet article

7 thoughts on “Katherine Pancol : Comment je suis devenue écrivaine

  1. ManonLou

    Alors là je suis estomaquée ! Comment un site qui prétend être une plateforme de réflexion sur la littérature peut-il donner la parole à Katherine Pancol ? Avez-vous seulement lu un de ces livres ? Où avez-vu de la littérature dans ses écrits ? Je suis convaincue que la littérature se fabrique avec des intentions et non pas avec un parcours aussi fortuit que celui de Mme Pancol. Croyez-vous que Borgès ou Breton pour ne citer qu’eux (mais la liste est très longue !) ait écrit sans vouloir faire de la littérature ? Croyez-vous vraiment que les oeuvres que nous gardons précieusement dans nos souvenirs de lecteurs ne soient que le fruit d’un hasard bien mystérieux et non pas le résultat d’une véritable démarche d’écriture qui interroge le langage par la poésie, qui éveille notre esprit critique par une manipulation intelligente de concept ?
    Ce que Katherine Pancol révèle dans ces vidéos est l’éclatante preuve que le concept de littérature aujourd’hui est étouffé par les ambitions du monde de l’édition et de la presse de base étage… Abrutir les lecteurs avec des discours insignifiants et leur proposer de la soupe insipide dans des livres imposteurs : si malheureusement ceci fait vendre, il n’en reste pas moins que cela ne repaît pas l’estomac gourmand d’un amoureux de la belle et intelligente lettre.

    Reply
  2. enviedecrire

    @ManonLou
    enviedecrire.com ne « prétend » pas « être une plateforme de réflexion sur la littérature »
    enviedecrire.com est une plateforme dédiée à l’écriture !
    Ici on n’est justement pas dans la réflexion, mais dans la pratique. On démythifie le monde de l’édition, on apprend comment travaillent les écrivains connus et reconnus, on découvre les conseils des animateurs d’ateliers d’écriture, on échange, on s’exerce…
    Dans cette optique, je trouve cela tout à fait intéressant de découvrir comment travaille Katherine Pancol dont les livres caracolent en tête des ventes.
    Je comprends tout à fait que la première vidéo où Katherine Pancol raconte comment elle est devenue écrivaine puisse en agacer certains. Mais regardez la vidéo dans laquelle elle explique comment sont nés ses personnages, car elle est très intéressante !

    nelly

    Reply
  3. Acamay

    Rassurez vous Katherine Pancol, la méchanceté gratuite fait partie de la vie de l’écrivain.C’est la preuve que vous avez du talent

    Reply
  4. Manon

    La critique n’est pas un acte de méchanceté mais un acte d’analyse. Et l’analyse n’a rien de gratuit : elle repose sur l’étude des questions que posent certains constats.
    Je pense que ce qui devrait rassurer Mme Pancol ce sont justement les réactions opposées que suscite son intervention et non pas l’idée que ceux qui n’aiment pas n’ont rien compris et sont simplement des lecteurs bêtes et méchants…

    Reply
  5. jacqueline01

    A Mitsu :
    il y a plus de « moi » et de « je » dans vos deux lignes que dans les 15 lignes de ManonLou.
    A ManonLou :
    je partage complètement votre avis concernant Katherine Pancol. Ces 3 vidéos reflètent bien ses livres qui sont d’une niaiserie effarante. Merci pour votre verve critique dans ce monde où beaucoup croient briller en ralliant l’opinion majoritaire.
    par contre, j’aurai préféré que vous ayez la dent moins dure contre Envie d’écrire dont l’initiative reste à saluer !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.