Comment écrire sur votre famille… sans la perdre ?

Comment pouvez-vous vous inspirer de la vie de ceux que vous connaissez pour écrire un roman, tout en respectant leur vie privée ? Voici quelques règles à suivre…

On dit souvent aux auteurs débutants d’écrire sur “ce qu’ils connaissent”. Ils en viennent donc naturellement à écrire sur “ceux qu’ils connaissent”. Si c’est pour encenser leurs amis ou les membres de leur famille, pas de souci. En revanche, cela devient plus problématique quand les auteurs décident de donner des détails peu flatteurs sur la vie de leurs proches… En tant qu’auteur, il est normal de trouver l’inspiration dans les éléments et les personnes qui nous entourent. Mais comment peut-on s’inspirer de son environnement tout en respectant la vie privée de ses proches ? Voici quelques règles à suivre si vous souhaitez écrire sur vos amis et votre famille… sans les perdre :

Restez ouverts à la communication
Vos amis et votre famille ne sont pas un “matériau” que vous utilisez pour créer. Ce sont des êtres humains ! Tenez les donc informés de la teneur de vos écrits et expliquez-leur pourquoi c’est si important pour vous d’écrire cela. Vous pouvez également leur faire lire votre texte avant de l’envoyer aux éditeurs, afin de prouver que vous n’avez rien à cacher…

Pratiquez l’art du camouflage
Si les autres personnes de votre entourage reconnaissent sans peine la personne que vous avez décrite au travers des détails négatifs ou moqueurs, c’est sans doute que vous êtes allés un peu trop loin. Alors si vous sentez qu’une personne risque d’être particulièrement sensible à la lecture de votre texte, n’hésitez pas à utiliser l’art du camouflage artistique. Vous pouvez donner des détails sur sa vie, tout en maquillant habilement son identité. Vous avez peut-être des anecdotes croustillantes sur la pingrerie de votre vieille tante. Mais dans votre livre, vous pouvez attribuer ce trait de personnalité à un homme plutôt jeune. Vous vous amuserez ainsi à adapter les situations que vous voulez décrire. Et votre vieille tante qui, elle-même, pense qu’elle est très généreuse n’y verra que du feu.

Vérifiez vos informations
Si vous mettez en avant certaines personnes et qu’elles sont aisément reconnaissables, pas question de vous baser sur des rumeurs ou des oui-dire. Le moins que vous pouvez faire pour éviter de blesser vos proches, est de vérifier vos informations comme le font les journalistes. Ou alors changez complètement l’identité de votre personnage. Ecrire la réalité, c’est aussi savoir l’adapter.

Attendez-vous à être lus
Il existe aujourd’hui des dizaines de sites Internet et forums en ligne sur lesquels vous pouvez présenter vos textes. Mais si vous choisissez un site peu connu ou consacré à un groupe d’auteurs locaux, ne pensez pas que vos écrits n’ont aucune chance d’arriver jusqu’aux personnes que vous décrivez. Car les voies d’Internet sont impénétrables… Alors, si vous avez décidé d’écrire un livre qui raconte dans le détail le fonctionnement inhumain de votre entreprise, un conseil : changez les noms (de la société et de votre boss), les lieux et les dates. Cela vous évitera bien des déboires.

Préparez-vous à choisir
Ecrire sur les gens que l’on connaît implique parfois un choix difficile. Avant de vous lancer, mettez dans la balance votre nécessité d’écrire sur un proche et le besoin qu’a ce proche de faire respecter sa vie privée. Entre préserver votre création et sauvegarder votre relation avec ce proche : quel est le plus important à vos yeux ? A vous de choisir.

Ayez le courage de vos convictions
Si finalement vous pensez que ce que vous avez à écrire est bien plus important, alors ayez le courage de vos convictions. Ecrivez le plus honnêtement possible et restez campé sur vos positions. De toute façon, en tant qu’auteur vous devez apprendre à défendre vos textes et à vous construire une carapace pour ne pas trop vous laisser atteindre par les critiques. En ce sens, écrire sur vos proches peut être un bon exercice…

Vos écrits ont rendu difficiles vos relations avec vos proches ? Au contraire, vous avez très bien réussi à gérer la publication de votre livre qui raconte les dessous de votre famille ? Venez partager votre expérience en postant un commentaire ou échangez sur la page Facebook d’enviedecrire.
(Crédit photo
 : © Iva Villi – Fotolia.com)

Sur le même sujet, lire aussi :
Comment écrire une autobiographie ?

Vous avez besoin d’aide pour écrire votre roman ?

Faites évaluer votre manuscrit

visu-diagnostic-carre

Vous avez fini d’écrire votre roman ? Vous souhaitez bénéficier d’un regard critique et constructif sur votre texte pour savoir s’il est abouti ?Un conseillier littéraire analyse votre manuscrit. Il vous explique ce qui « fonctionne », ce qui ne « fonctionne » pas, pour quelles raisons et vous donne des pistes de retravail. En savoir +

 

Suivez un atelier d’écriture
sur le récit autobiographique

Martine-Paulais2

Ecrire pour se souvenir ou pour garder une trace, écrire pour transmettre et transformer l’expérience vécue en lui donnant une forme littéraire. Notre animatrice de l’atelier Martine Paulais vous apprend à faire la différence entre “raconter votre vie” et “raconter une histoire à partir de votre vie”. En savoir +

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>