Comment défaire les « noeuds » de l’écriture ?

Au cours de l’écriture d’un roman, les auteurs se retrouvent parfois bloqués, empêtrés dans leur récit sans réussir à avancer. Il leur faut alors savoir faire la distinction entre le blocage de l’écrivain et les nœuds d’un récit. Un blocage apparaît quand on ne sait pas quoi dire, tandis qu’un nœud apparaît quand on a trop à dire. Un blocage peut être psychologique, tandis qu’un nœud est toujours d’origine structurelle. Un blocage est un manque d’information à fournir, tandis que le nœud est une difficulté dans la façon de fournir cette information. Voici 3 astuces pour défaire ces nœuds qui empoisonnent votre vie d’écrivain :

Faites un résumé
Prenez ce que vous avez écrit et faites en un résumé. Mais pas n’importe comment. D’abord essayez de résumer votre texte en une seule ligne. Ce n’est pas facile mais c’est vraiment utile. Puis résumez votre texte en 50 mots maximum. Le procédé du résumé peut ainsi vous aider à faire sortir la substantifique moelle de votre récit. Cela peut vous servir aussi de feuille de route en vous donnant une vue d’ensemble de votre projet. Dans tous les cas, cela vous ouvre de nouvelles perspectives.

Faites une enquête
Reprenez votre texte et déterminez en quelques mots ce que chaque paragraphe apporte au récit. Quel est le rôle de chacun pour faire avancer l’histoire ? Est-ce un paragraphe descriptif ? Est-ce que cette description présente un nouveau personnage ? Est-ce que ce paragraphe présentant un personnage conduit à un conflit ? Cette étape vous permet de regarder vos mécanismes d’écriture avec un microscope. Si un paragraphe manque d’intention, c’est suspect. Faites-le disparaître.

Décomposez votre récit
Décomposez d’abord votre roman en séparant les éléments basiques : début, milieu, fin. Puis décomposez encore chacun de ces éléments. Cela vous permet d’analyser plus facilement la structure de votre récit. De cette façon, vous pourrez sans aucun doute mettre la main sur ce fameux nœud qui vous empêche d’avancer.
(Crédit photo : © Ivan Hafizov – Fotolia.com)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.