Comment Cronenberg a adapté Cosmopolis ?

Le Monde, dans son supplément sur le festival de Cannes, a interviewé David Cronenberg à l’occasion de la présentation à Cannes de son dernier film Cosmopolis, adapté du roman éponyme de Don DeLillo.

Le 65e festival de Cannes présente un grand nombre de films tirés de romans. Sur 22 qui concourent à la Palme d’or, huit sont des adaptations littéraires (voir notre article : Le festival de Cannes, c’est aussi pour les films). Parmi eux, Cosmopolis, adapté du roman du même nom de Don DeLillo (Actes Sud, 2003). Le réalisateur David Cronenberg dévoile au Monde les secrets d’une adaptation cinématographique d’un roman.

S’éloigner du roman

« Il faut accepter le fait qu’on est en train de créer quelque chose de nouveau« , David Cronenberg insiste sur le fait qu’il est parfois important de s’éloigner de la version originale. Il s’agit en effet d’une adaptation, pas d’un copié-collé. Il ajoute : « Pour être fidèle au roman, il faut trahir« . En effet à trop vouloir être fidèle, le film peut devenir mauvais. Il faut savoir abandonner ce qui n’est pas adaptable au cinéma. Il prend alors l’exemple des monologues. La seule façon de les adapter au cinéma serait avec une voix off, mais le réalisateur se refuse à cet « aveu de faiblesse« .

L’importance des dialogues

Selon Cronenberg, les dialogues sont la clé de la réussite d’une adaptation. Il s’agit en effet de la seule chose qu’on retrouve réellement à l’écran, tout le reste change en production. « Les dialogues vous donnent une idée de la qualité du film. Les personnages sont-ils intéressants ? Comment interagissent-ils ? » Et la fusion entre le livre et le film est bel et bien là puisque Don DeLillo, l’auteur de Cosmopolis confirme qu’on « retrouve dans le film beaucoup de la langue du roman« .

Pour approfondir la question de l’adaptation cinématographique, retrouvez la chronique de Marianne Jaeglé : « Du roman au grand écran »

Sources :
Le Monde mai 2012

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.