Cinq conseils pour écrire un roman historique

Varticle-histoireous êtes écrivain et aimez l’histoire ? Le roman historique est fait pour vous ! Soyez prudent : ce genre exige une grande rigueur pour être crédible. Voici nos conseils pour vous aider à écrire le roman historique dont vous rêviez !

1-Documentez-vous
Tout roman nécessite des recherches, et le genre historique en particulier. Vous devez connaître le mode de vie de vos personnages : leurs vêtements, leurs façons d’être et même leur nourriture ne doivent avoir aucun secret pour vous. Plus difficile encore, vous devez suivre le fil de leurs pensées. Plongez-vous dans le passé et ses différences avec notre monde contemporain. Quelles étaient alors les coutumes et croyances ? Où la science en était-elle ? Les évènements historiques sont la toile de fond de ce genre littéraire. Pour compléter votre lecture, retrouvez notre article Réussir ses recherches historiques avant d’écrire.

2-Faites appel à votre imagination
Ces recherches sont le point de départ de l’écriture, mais n’alourdissez pas votre texte de milliers de références ! Vos lecteurs doivent vous comprendre. Lire trop de termes inconnus, par exemple, peut les désintéresser. Rappelez-vous que vous n’écrivez pas un livre d’histoire. Une bonne dose d’imagination est également nécessaire dans votre roman !

3- Insistez sur les détails
Ces détails sont le fruit de recherches, mais aussi de votre imagination. Ils sont la clé de votre roman. En effet, les détails mettent en lumière votre travail et transportent les lecteurs dans votre monde. Eux aussi doivent voir, sentir, entendre ce que vos personnages perçoivent.

4-Repérez les lieux
Après vos recherches sur l’époque, vous devez savoir à quoi ressemblait le lieu que vous désirez évoquer. Sanjida O’Connell, écrivaine et journaliste, a voyagé jusqu’à l’île de Saint-Simon sur la côte atlantique des Etats-Unis pour écrire son roman Sugar Island. En 1859, l’île était uniquement constituée de plantations sur lesquelles travaillaient des esclaves. Aujourd’hui, elle abrite 13 000 habitants et plus rien ne reste du passé. Heureusement, l’auteure a pu visiter un musée et une réserve naturelle sur place pour mieux cerner les lieux à l’époque de son roman. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, pourquoi ne pas utiliser Internet pour améliorer vos descriptions ?

5-Trouvez un compromis pour les dialogues
Savoir comment parlaient les gens dans un lointain passé est complexe. C’est encore plus difficile de recréer leur langage de manière crédible et agréable à lire. La clé est de travailler sur l’authenticité plus que l’exactitude. Dans Sugar Island, O’Connell met en scène des esclaves. Ecrire via ses préjugés sur leur façon de parler était impossible, tout comme tenter d’utiliser un langage plus récent. Après de nouvelles recherches, elle a découvert que les esclaves de l’île de Saint-Simon avaient leur propre dialecte. Elle l’a donc légèrement altéré pour être compris du lecteur tout en restant authentique. Pour plus d’informations sur l’usage du vocabulaire, vous pouvez retrouver notre article Utiliser le bon vocabulaire dans votre récit historique.

(Source : The Creative Penn ; Crédit photo : © Pixelbliss)

Partagez cet article

3 thoughts on “Cinq conseils pour écrire un roman historique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.