Comment capter l’attention de vos lecteurs ?

Tous les écrivains rêvent d’écrire un roman qui donne envie au lecteur de le lire jusqu’au bout. Voici cinq conseils pour y parvenir.

1. Le héros du roman doit désirer quelque chose
Les écrivains ont tendance à jouer les observateurs introvertis, qui pensent que « réflexion » égale « profondeur ». Pourtant, si le personnage principal du roman ne fait rien d’autre que témoigner sur ce qui l’entoure et livrer ses pensées sur les événements du monde, il devient vite, au mieux ennuyeux, au pire carrément terne. Un bon personnage doit être animé par le désir de quelque chose. Le désir, c’est le moteur de la vie et de la fiction.

2. Le héros du roman doit faire quelque chose
Beaucoup d’écrivains créent des personnages de roman auxquels il arrive des choses. Mais ils sont peu nombreux à penser à des personnages qui provoquent les événements. Il n’est pas impossible d’écrire un bon roman dans lequel le protagoniste est entièrement victime des circonstances et des événements, mais c’est très difficile, et il est très probable que les lecteurs s’irritent de voir un personnage principal aussi passif. Alors pourquoi ne pas essayer d’inventer un héros qui agit sur l’intrigue et conduit l’action ?

3. Donner la priorité à l’histoire
Dans un roman, ce que le lecteur préfère, c’est, dans l’ordre : l’histoire, les personnages, le thème, l’atmosphère / le décor. Tous ces éléments sont liés entre eux, et, dans les bonnes fictions, ils contribuent à s’améliorer les uns les autres. Mais, si vous devez en privilégier un, alors concentrez-vous sur l’histoire, l’intrigue. C’est le meilleur moyen d’intéresser le lecteur.

4. Du style, mais pas trop
Les écrivains doivent soigner leur style et, surtout, éviter les clichés. Mais point trop n’en faut. Si votre roman est trop écrit, il risque de sonner faux. Pour tester votre prose, n’hésitez pas à la lire à voix haute. Cela vous permettra de mieux percevoir les problèmes de longueur, de rythme, de ponctuation, etc.

5. Un peu d’humour ne fait pas de mal
Certains auteurs ont tendance à penser que, pour paraître sérieux, un écrivain doit éviter toute forme d’humour. A tort. La comédie est aussi essentielle que la tragédie dans l’appréhension et l’analyse de l’expérience humaine.
(Crédit photo : © Atelier BRIAND – Fotolia.com )

Découvrez tous nos services aux auteurs !

tous les services 317x317

Vous écrivez et avez besoin de l’avis et des conseils de professionnels ? Nos services aux auteurs sont faits pour vous ! En savoir +

Faites corriger votre manuscrit !

visu-correction-carre

Une correctrice professionnelle débusque dans votre texte les erreurs d’orthographe, de grammaire et de syntaxe, les fautes typographiques, les lourdeurs et les répétitions. En savoir +

Partagez cet article

2 thoughts on “Comment capter l’attention de vos lecteurs ?

  1. marcel

    Bonjour,
    Le conseil n: 4 : Du style, mais pas trop
    Les écrivains doivent soigner leur style et, surtout, éviter les clichés. Mais point trop n’en faut.
    Qu’entendez-vous par Du style, mais pas trop ?
    J’ai du mal à comprendre, il me semblait que justement c’est le style d’écriture qui permet de différencier les auteurs entre eux non ?
    Merci
    Marcel

    Reply
  2. Sylvie

    Bonjour Marcel,

    Je crois qu’il s’agit d’excès de style :
    – lorsque les phrases font 10 lignes chacune et que le lecteur moyen doit chercher un mot sur deux dans le dictionnaire.
    – lorsque le personnage-narrateur a un langage très typé (ivrogne, bègue, caïd, etc.) et que le récit est une transcription du parlé.

    Sylvie

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.