Budget stable pour le Centre national du livre

Un temps menacé par les réductions de financement pour 2012, le CNL va finalement y échapper. Son budget devrait rester autour de 40 millions d’euros.

Le couperet n’est pas passé loin pour le Centre national du livre (CNL). A l’origine, la loi de finances 2012 prévoyait une diminution de son budget pour cette année. Mais les députés ont finalement réintégré 1,4 million d’euros. Ce qui permet à l’institution de bénéficier à peu près des mêmes crédits de fonctionnement qu’en 2011 : environ 40 millions d’euros.

Deux taxes essentielles

Pour assurer son financement, le CNL peut compter essentiellement sur deux taxes, dont le plafond est soumis à révision tous les ans : l’une sur les ventes de livres, acquittée par les éditeurs ; l’autre sur les ventes d’appareils de reprographie (photocopieuses et imprimantes). En 2012, la première a été plafonnée à 5,3 millions d’euros, la seconde à 29,4 millions. Soit un total de 34,7 M€, auquel s’ajoute le produit du remboursement de prêts consentis aux éditeurs ou aux libraires. Les 1,4 millions d’euros, eux, proviennent des frais de gestion et de collection des taxes.

(d’après Livres Hebdo)

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.