Amazon veut-il faire couler les éditeurs traditionnels ?

Selon un éditeur américain anonyme, le géant de la librairie en ligne, qui s’est lancé dans l’édition, cherche à annihiler la concurrence à coups de dollars.

Amazon fait peur aux éditeurs. Depuis que le spécialiste de la vente de livres en ligne s’est mis à l’édition, voilà quelques mois, les professionnels du secteur craignent sa concurrence. Récemment, le site Pandodaily a publié le témoignage – anonyme – de l’un d’eux. Il confirme ce sentiment, et explique son origine : la puissance financière d’Amazon, bien plus imposante que la leur. « Aujourd’hui, on considère qu’un roman est un succès quand on vend 20 000 exemplaires. Pour acheter les droits d’un livre de ce calibre il y a quelques semaines, j’étais prêt à débourser plusieurs centaines de milliers de dollars. Sauf qu’Amazon avait déjà fait une offre supérieure à un million… » soupire l’éditeur anonyme.

« Le temps des avances d’un million de dollars est révolu »

Loin de considérer le neo-éditeur comme stupide, il estime au contraire qu’il s’agit d’une stratégie délibérée de sa part. « On ne peut plus offrir des avances d’un million de dollars, ce temps-là est révolu. En revanche, je pense qu’Amazon peut investir à perte dans sa branche édition, surtout si cela lui permet de mettre à bas la concurrence, explique-t-il. En fait, je crois que c’est exactement ce qu’ils font. Comme ça, ils ne deviendront pas simplement le seul endroit où l’on achète ses livres, mais aussi le seul où un écrivain pourra se faire éditer. »

Un point de vue trop alarmiste ? C’est en tout cas l’avis de Sarah Lacy, qui a publié ce témoignage sur son site. « Amazon n’est pas responsable des difficultés actuelles de l’industrie de l’édition, tout comme les blogs ne sont pas à blâmer pour les problèmes de la presse », affirme-t-elle. Avant de se montrer encore plus sévère : « Plutôt que de se plaindre de la concurrence, cet éditeur anonyme ferait mieux de réfléchir aux stratégies d’innovations qui permettraient aux éditeurs traditionnels de se sauver. »

(d’après pandodaily.com et ActuaLitté)     

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.