Accréditations des écrivains : le salon du livre de Paris s’explique

Pour obtenir une accréditation et accéder à l’édition 2012 du salon du livre de Paris les écrivains devront s’inscrire préalablement sur le site Internet. S’ils ne le font pas,  ils devront payer leur entrée.

Les auteurs se sont indignés, hier, en apprenant que l’accès gratuit au salon du livre de Paris est désormais réservé aux écrivains ayant une dédicace programmée. Dans le cas contraire, ils devront justifier d’une carte d’adhérent à une association d’auteurs ou d’une lettre de mission signée de l’éditeur. Quoi qu’il en soit, ils devront s’inscrire préalablement sur le site Internet s’ils veulent obtenir une accréditation. Ce sont en tout cas les précisions apportées aujourd’hui par Bertrand Morisset, commissaire général du salon.

Trop d’abus et de fraudes

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le salon du livre justifie sa décision invoquant « trop de pseudos professionnels qui ont abusé ces dernières années d’une accréditation trop aisée ». Les écrivains ont donc jusqu’au 14 mars pour demander une accréditation, sans quoi ils devront s’acquitter des 9,50€ demandés aux visiteurs. Mais s’ils souhaitent profiter de l’accès aux zones réservées aux professionnels (avant-première des libraires, cartes blanches aux petits éditeurs), il leur en coûtera 30€.

Le salon du livre met également en cause la revente de billets. Le salon se dit victime de « bandes mafieuses vendant à la sauvette des billets volés, falsifiés ». Les organisateurs cherchent donc à resserrer leur dispositif d’accréditation. De nombreux évènements sont victimes de ce genre de délits, qui sont, depuis l’amendement adopté le 6 février 2012, passibles d’une peine de prison de 6 mois et de 15 000 euros d’amende. Faut-il pour autant que cela ait une répercussion sur les entrées des professionnels ?

(D’après Livres Hebdo)

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.