A quel éditeur envoyer son manuscrit ?

Ancien éditeur et auteur de nombreux ouvrages dont le Guide pratique de l’écrivain, Paul Desalmand donne des conseils judicieux aux auteurs. Découvrez les  vidéos de son interview :

A qui envoyer son manuscrit ?

Avant d’envoyer un manuscrit, il faut savoir à qui l’adresser. Il faut passer un peu de temps pour rechercher le bon éditeur et augmenter ses chances d’être édité.

http://www.dailymotion.com/video/xcax8k

Des conseils aux auteurs

« Je déconseille le compte d’auteur et je pense nettement préférable d’opter pour l’auto-édition… » Ecoutez les conseils de Paul Desalmand, auteur du Guide pratique de l’écrivain.

http://www.dailymotion.com/video/xcavvj

 

Téléchargez gratuitement le : Guide pratique de l’écrivain

Découvrez une autre interview vidéo de Paul Desalmand : Pourquoi un éditeur envoie une lettre de refus type ?

Partagez cet article

24 thoughts on “A quel éditeur envoyer son manuscrit ?

  1. Eunice

    Bonjour,
    j’aime beaucoup vos vidéos elles sont très intéressantes. Personnellement je touve juste que le son est un peu trop bas et parfois j’ai du mal à entendre tout ce qui est dit. si vous pouviez faire un petit geste dans ce sens là. Merci

    Reply
  2. ojni

    Merci beaucoup! De ma part c’est la réciproque. Surtout que je ne parle pas parfaitement le francais… Mais je crois que j’ai réussi entendre l’essence. Merci encore une fois.

    Reply
  3. Sylvie BENGUIGUI

    Bonjour,

    Des infos interessantes même si certaines sont déjà connues et tombent sous le coup de la simple logique.
    La dernière vidéo délivre une information majeure sur l’approche relationnelle que peut avoir un éditeur potentiel face à un auteur auto-édité. Et c’est, je pense, une info à connaître…

    Reply
  4. Catherine HOLLOCOU

    Bonjour Nelly,
    Cette rencontre est très intéressante et surtout très impotante car, en ne ce qui me concerne, j’ai fait tout le contraire de ce qu’il fallait faire à tous les niveaux. Alors je prends note pour la suite.
    Par contre, lorsque nous tenons un blog avec une chronique où l’on parle de son écriture en cours. Faut-il le signaler à l’éditeur à qui l’on envoie son manuscrit ou non ?

    Reply
  5. Anita Baños Dudouit

    Tout à fait d’accord avec Paul Desalmand. dont j’ai apprécié la pertinence du fascicule « lettres pour ma poubelle » , de même que le verso « dos dénudé » de la couverture !! 😉
    Et pour être informer des genres et sensibilité des éditeurs à démarcher, je conseille (info gratuite) de se procurer l’annuaire Audace (annuaire à l’usage des auteurs cherchant un éditeur) – édité par L’Oie plate et découvrir leurs autres publications riches d’enseignements pour les écrivains amateurs. http://www.loieplate.com
    Merci Nelly pour tous ses témoignages instructifs. Pour ma part j’apprécie qu’un professionnel de l’édition prenne de son temps pour critiquer mon texte et m’offre la chance de pouvoir l’améliorer. Je ne fais pas partie des surdouées, ça se saurait !! 😉 L’écriture me passionne tellement que je ne rechigne jamais à réécrire, trop parfois, et c »est là que la conseillère littéraire à toute son utilité.

    Reply
  6. LETOURNEUR Maryvonne

    Bonjour,
    Merci pour cette approche concrète qui permet de mieux comprendre et connaître tous les rouages de l’édition
    C’est toujours avec plaisir et impatience que j’attends la newsletter du vendredi, elle est toujours très riche
    Petite question: dans la lettre qui accompagne le manuscrit quelles sont les erreurs à ne pas commettre?
    Mieux encore qu’est-il indispensable d’y mettre?

    merci de votre réponse

    Reply
  7. baboue666

    c’est bien mais j’ai toujours pas compris la différence entre « compte d’auteur » et auto édition (j’suis nulle, moi)

    sinon, merci pour les infos

    Reply
  8. Nelly Post author

    les différences entre compte d’éditeur compte d’auteur et auto-édition sont expliquées dans l’article : Quelle forme d’édition choisir ? (voir dans la rubrique : les coulisses de l’édition)

    Reply
  9. Frédérique MARTIN

    Pour une raison que j’ignore vos vidéos, cette fois ci, sont trés longues à charger. Il est évidemment capital de connaître le paysage éditorial, rien n’agace autant un éditeur que quelqu’un qui veut se faire éditer et qui manifestement n’a jamais lu un ouvrage de la maison dans laquelle il postule, voir même ne lit rien du tout. Par exemple, j’ai rencontré dans une manifestation littéraire, une femme qui voulait me faire lire son recueil de poésie pour que je le présente à mon éditeur. Et quand je lui ai demandé si elle avait connaissance du genre de poésie que j’écrivais ou qu’il publiait, elle m’a répondu : « Oh, moi, je ne lis jamais de poésie, pour garder ma fraîcheur ». Eh bien là, tout est dit ! Et elle n’est pas unique en son genre, loin de là.

    Reply
  10. Talents

    Bonjour

    Des vidéos sommes toutes enrichissantes. Il est toujours bon d’avoir des avis extérieurs.
    Très agréablement surpris que Monsieur Paul Desalmand conseille l’auto-édition.
    Comme quoi – l’évolution de nouveaux modèles économiques est lente – mais finissent par être reconnu.

    Merci pour ces vidéos.

    Talents

    Reply
  11. Slimani

    Merci infiniement Monsieur Paul Desalmand pour vous êtes généreusement prêté à de si précieux conseils qui plus est très instructifs.
    Bien entendu, n’est pas écrivain qui le souhaite du jour au lendemain sans avoir un style et la maîtrise de la langue…. Mais comme vous le soulignez, l’Edition est devenue elle aussi avant tout un commerce à but lucratif !
    Ainsi, devant des auteurs connus et reconnus, les petits auteurs n’ont qu’une miniscule chance.
    C’est un peu comme pour le spectacle, le chemin est long pour parvenir a émmerger et qu’enfin grace a une salle (un éditeur) qui aura pris le risque de vous accueillir, le public décide lui-même de donner la primeur à un nouvel artiste (auteur) !
    Je regrettes moi-même de devoir éviter dans les grandes librairies les étalages de livres qui font la une parce l’auteur est célèbre.
    Je n’aime que l’on dirige mes choix ! et je recherche toujours dans le dédale de livres présentés à l’écart, celui qui me donnera envie de le lire…
    Un jour peut-être pourrais-je moi-même enfin figurer sur un présentoir avec mon manuscrit qui n’a pas encore trouvé SON éditeur ? Pas parce qu’il est écrit en mauvais français puisque j’ai consulté et je me suis acquittée des honoraires d’un conseillé littéraire. Ceci par respect avant tout pour le futur lecteur et bien ententu pour augmenter mes chances d’être publiée…. Etre reconnue comme Ecrivain qui ne s’inscrit pas dans mes projets….
    Merci pour ces vidéos
    Cordialement
    Christine

    Reply
  12. DESALMAND Paul

    Je réponds à propos de points évoqués par des correspondants.

    La lettre d’accompagnement
    Très brève. mais attention L’ADRESSE DOIT FIGURER SUR LE TAPUSCRIT. Très souvent la lettre se perd ou est mise au panier et quand l’éditeur veut répondre, il ne sait plus à qui le faire.
    Recommandation
    Elle me paraît plus nuire que servir.
    Compte d’auteur et Autoédition
    Chercher dans mon Guide pratique de l’écrivain que Nelly a mis sur le site. Dans quelques jours voir sur le site de la SAS (Société des Auteurs Savoyards) : sas7374.org

    Reply
  13. odette-charlotte Gamberini

    Merci ! belle découverte d’un homme honnète.
    Cematin, j’ai posé sur priceminister la question : Prenez,vous en charge de traiter :  » A compte d’auteur  » Je viens de lire votre réponse Il me suffit de peaufiner mon ‘Livre  »
    et de lire ‘Votre guide pratique de l’écrivain  »

    Mon site est vide ! Les débuts sont difficiles ! bonne journée !

    Reply
  14. Petit Gibus

    Bonjour Paul,

    Je suis à la recherche d’un papa avec une attitude bien paternaliste afin que je demeure l’infantile que je suis.

    Comme chacun sait, l’écrivain est un bébé dont il faut prendre le plus grand soin.

    Reply
  15. Paul Desalmand

    Bonjour Paul,
    Je suis à la recherche d’un papa avec une attitude bien paternaliste afin que je demeure l’infantile que je suis. Comme chacun sait, l’écrivain est un bébé dont il faut prendre le plus grand soin.
    ///////

    Je ne lis qu’aujourd’hui ce message. Ironie mise à part, je suis vraiment frappé par le nombre de plumitifs qui sont à la recherche d’un père. Ce qui peut expliquer une certaine prudence des éditeurs.

    Reply
  16. Marco

    Je trouve qu’il est de moins en moins facile de comprendre quelle est la « ligne éditoriale » ou le style d’une maison… car j’ai l’impression, surtout pour les grandes, qu’elles ont un portefeuille de styles de plus en plus large. Pour un auteur, ce n’est pas si simple que ça de s’y retrouver, et de cibler les bonnes maisons.
    Certaines, (très peu en fait) expliquent sur leur site, à la rubrique des manuscrits, ce qu’elles recherchent. Je pense que ce serait une très bonne chose que toutes les maisons le fassent, que celles qui ne publient aucun roman arrivé par la poste l’écrivent clairement, et que les autres expliquent de la manière la plus détaillée possible ce qu’elles recherchent. Elles crouleraient moins sous les manuscrits, et les auteurs feraient pas mal d’économies…

    Reply
  17. lulu

    En effet, étant donné que les maisons d’édition n’expliquent pas clairement ce qu’elles recherchent sur leur site, il faudrait pouvoir lire (donc acheter) les ouvrages publiés pour vraiment comprendre leur ligne éditoriale…

    Reply
  18. Anne Hurtelle

    Entièrement d’accord avec Marco!!
    Ce serait effectivement un gain de temps et d’énergie pour tous…
    Davantage d’explications sur les attentes, les recherches, les éléments rédhibitoires etc…

    Anne H

    Reply
  19. enviedecrire

    @lulu
    il y a aussi les salons littéraires dans lesquels on peut rencontrer beaucoup de petits éditeurs et cela est valable même pour le salon du livre de paris ! lulu ne cherchez pas de fausse excuse 😉

    Reply
  20. Pingback: Les critères de sélection d’un manuscrit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.