Emilie de Turckheim : A quel moment terminer son roman ?

Pour son dernier roman, Héloïse est chauve (éditions Héloïse d’Ormesson, 2012) Emilie de Turckheim a réalisé un important travail de corrections. Elle avoue que couper son texte peut être douloureux, qu’il a quelque chose de l’ordre du sacrifice.
Mais à quel moment décide-t-on qu’un roman est terminé ? Quand doit-on arrêter d’écrire ?Emilie de Turckheim s’interroge sur la fin à apporter à une oeuvre. Est-ce que ce qu’on a écrit est suffisant ou fidèle à ce qu’on a voulu ? Autant de questions que se posent souvent les personnes engagées dans un processus créatif.

 (durée de la vidéo 2:04)

Partagez cet article

3 thoughts on “Emilie de Turckheim : A quel moment terminer son roman ?

  1. Gil

    C’est un vrai problème. La difficulté réside dans le fait que, parfois, les corrections de forme finissent par modifier la spontanéité de l’élan initial. C’est effectivement un peu comme retoucher un tableau. À trop modifier, on risque de perdre la visualisation initiale que l’on avait de l’œuvre.
    Sans parler des corrections qui génèrent de nouvelles fautes de grammaire ou d’orthographe……

    Reply
  2. Pingback: Comment savoir si son roman est terminé ?

  3. Pingback: Comment savoir si votre roman est terminé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>