11% des Français lecteurs de livres numériques

article_ebookL’Hadopi a publié jeudi 23 octobre les résultats de son étude sur « les perceptions et usages du livre numérique ». Menée par l’Ifop, cette enquête révèle que 11% des Français lisent des livres numériques.

Selon une étude de l’Hadopi (la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet) publiée jeudi 23 octobre 2014, plus d’un Francais sur dix est lecteur d’ebooks. Ce nombre est le résultat de l’enquête intitulée « les perceptions et usages du livre numérique » menée par l’Ifop. L’ebook séduit ainsi par son aspect pratique et la gratuité d’une partie de son offre. L’expérience de ce type de lecture dépend souvent de l’appareil utilisé, comme la tablette ou la liseuse, et du genre de livres lus. La consommation, quant à elle, se partage entre lecture de loisir et lecture professionnelle ou scolaire.

Quels genres de livres ?
Le roman est le genre le plus lu de l’offre numérique. Il est ainsi prisé par 41% des lecteurs. Les livres scientifiques ou professionnels arrivent en deuxième position, avec 15% de lecteurs. Plébiscités par 13% des personnes interrogées, les bandes dessinées et mangas occupent la dernière marche du podium. Chaque utilisateur d’ebooks lit environ 2,3 genres différents.

Offres payantes et gratuites
L’offre numérique se partage d’abord en deux parties bien distinctes : la consommation gratuite et payante. Chacune révèle un profil différent. Deux-tiers des lecteurs numériques ont acheté au moins un ebook au cours des 12 derniers mois. Cette offre payante attire les lecteurs équipés et intéressés par la littérature générale. Les oeuvres spécialisées sont en effet moins accessibles et perçues comme plus onéreuses. Les Français apparaissent réticents à acheter des ebooks à plus de 10 euros. Quant à la lecture gratuite, elle se taille la part du lion, et représente 71% des lecteurs de livres numériques.

Pratiques illicites
34% des lecteurs ont recours au piratage pour lire des ebooks. Ils déclarent cette consommation ponctuelle ou régulière selon les profils. Le prix, la perception d’une offre limitée et les habitudes justifient pour eux cette tendance. Cette dernière correspond à une dévalorisation des biens culturels, la gratuité devenant souvent une exigence. Une partie du lectorat se tourne donc vers le piratage lorsque l’offre gratuite ne la satisfait pas. Quant au partage de livres numériques, il concerne 46% des lecteurs.

Avenir des pratiques numériques
53% des personnes interrogées déclarent qu’elles liront plus de livres numériques et moins de livres papier à l’avenir. Preuve que l’offre numérique sait convaincre. Ce résultat concerne en particulier les utilisateurs les plus équipés en terminaux dédiés. Généralement très à l’aise avec l’environnement numérique, ils sont les plus enclins à adopter ce mode de lecture sur le long terme.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette étude sur le site de l’Hadopi.

(Source : Hadopi ; Crédit photo : © apops)

Partagez cet article

One thought on “11% des Français lecteurs de livres numériques

  1. devenirecrivain

    Je suis passée à la lecture numérique depuis presque 2 ans. C’est vrai que j’en apprécie les avantages (pratique, peu encombrant, accès à beaucoup de livres gratuits, etc.) même si j’aime avoir chez moi un espace bibliothèque avec de très nombreux livres papier. 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.